English version Accueil - Liens utiles - Plan du site
 Page principale
Bienvenue à Kairouan.org Imprimer l Ajouter à mes favoris l Recommander Page principale l Recherche sur le site
Matériaux de construction Traditionnels

Architecture & Mathématiques l Calligraphiel Encre & papier
Faiences & Décoration l Maisons arabes de Kairouan l Majel & eau
Minbar I Toub & kallala


Kallala de kairouan le toub = Briques crues composées d'argile et de paille hachée utilisées de moins en moins en milieu rural "Bit Toub" (maison en briques crues).Avec l'aide de parents et de voisins une chambre peut être construite en une journée.Les blocs de terre ou adobe sont coffrés dans des moules de formes diverses et permettant généralement de démouler un ou deux blocs à la fois.

Yajour arbi = Briques cuites composées d'argile fraîche mêlée à la terre fermentée une nuit durant ensuite moulée séchée et cuite 36 H à haute température dans un four de cuisson de briques artisanal appelé "Kallala" où le feu crépite encore jusqu'à nos jours et dont la technique a été probablement importée de Mésopotamie (Irak actuel ) à l'instar des vestiges de Babylone.

Les briques "yajour arbi" superposées en couches épaisses et enduites d'argile fraîche forment un excellent isolant thermique des constructions. De ce fait la climatisation des habitations demeure naturelle en hiver comme en été.

Aux briques cuites dont la préparation se fait au soleil et avec du fumier s'ajoutent les carrelages préparés sans fumier et à l'ombre aujourd'hui complètement disparus On reconnaît deux sortes de terre :
-El Haria : terre fine au couleur marron et
-El Bakr : au couleur jaune semblable au sable fin  

Baghli Le mortier traditionnel est un mélange pétri et fermenté de chaux et de sable. La chaux grasse est obtenue à partir de la calcination de la pierre à chaux des fours. cette poudre est jetée dans une bassine et diluée dans l'eau, elle prend alors la consistance du lait caillé en formant la chaux grasse.

Jir arbi = Bien avant l'avènement des colorants chimiques (surfacer et autres isolants) les mûrs des constructions ainsi que les toits sont badigeonnés annuellement avec de la chaux éteinte "Jir" (oxyde de calcium) cuite au four artisanal "kallala" refroidie un jour ou deux auxquels on ajoute du bleu en poudre "azrak nila" couleur naturelle typiquement Kairouanaise pour lui ajouter une nuance de bleu indigo.

Procédé artisanal naturel, peu coûteux, sauvegardant l'environnement , très beau à voir et encore utilisé de nos jours notamment à la veille du Mouled (Fête réligieuse-Naissance du Prophète).

Mohamed Rebai
[email protected] 

Haut de page
english version l accueil l contact l plan du site
© Copyright 2004-2008, www.kairouan.org - Tous droits réservés
Pour toutes informations et suggestions, veuillez contacter le Webmaster
Conception et réalisation graphique : Netcreations interactive