English version Accueil - Liens utiles - Plan du site
 Page principale
Bienvenue à Kairouan.org Imprimer l Ajouter à mes favoris l Recommander Page principale l Recherche sur le site
Achoura

Aïd el Fitr I Aïd el Idha I Achoura l Abana & Tajlila l Balgha & Kontra
Burnous I Cafés I Chéchia I Chicha I Circoncision I Décès l Dialecte l El Oula Fêtes I Haïk I Hammam I Harkous l Henna l Hijama I Jebba I Jeux I Kassa
Kessoua I Kobkab I Marchandage I Mariage I Mechmoum I Mouled
Naissance I Outiya l Ramadan I Ras el Am I Sefsari I Seroual
Tagaza I Tachwiq I Tfal I Vie familiale I Yarham Zohra l Zommara

houjija"Achoura' est une fête religieuse traditionnelle célébrée chaque année  par les musulmans particulièrement les Chiites le 10e jour du mois de "Mouharram".

Elle représente la commémoration de l'assassinat à Kerbela (Irak) de l'Imam Housseîn Ibn Ali Ibn Abi Taleb (petit fils du prophète) par les Omeyades en l'an 61H (670 Ap JC)

Les gens sortent la nuit et allument un grand feu de branchage "Houjija" ou "lahlouba" dans chaque quartier. Les enfants sautent dessus et tournent autour au son des tambours"tabbal"

On achète également des fruits variés pour les distribuer aux petits.
on donne aussi par charité de l'aumône aux pauvres gens.

Des petits tambours "tar" (tambour muni de petits disques de cuivre)ou "darbouka" (instrument à percussion très populaire fait d'un vase pansu en terre cuite ou en métal décoré sur lequel est tendue une peau de chèvre) sont offerts en guise de cadeaux aux enfants sur lesquels sont dessinés des animaux.

Encore par tradition la veille de Achoura, le jour de Achoura et le 12e jour de Achoura les femmes ne font pas la lessive et ne se maquillent pas. Elles ne mettent que du "khol" (poudre d'antimoine que l'on met sur le contour des yeux afin de les mettre en valeur) pour effacer la trace des larmes.

Tous ces rites et traditions de Achoura ont fiché le camp peut être à cause de leur caractère Chiîte "al khaouarej" qui gouvernaient dans le temps la Tunisie. Actuellement, tous les Tunisiens sont d'obédience sunnite. 

Actuellement on se contente d'acheter de la viande de mouton ou de sacrifier un coq de fermier "sardouk arbi" préparé avec un couscous aux raisins secs "zebib" et terminer le menu par un dessert composé de beignets sucrés ou de "mahkouka" appelée aussi "refissa" (gateau de semoule aux dattes).

Il est recommandé d'observer le jeûne la veille "tassoua" ( 9 Moharram) et le jour de achoura "achoura" 10 Moharram).

Mohamed Rebai
[email protected]

 

Haut de page
english version l accueil l contact l plan du site
© Copyright 2004-2008, www.kairouan.org - tous droits réservés
Pour toutes informations et suggestions, veuillez contacter le Webmaster
Conception et réalisation graphique : Netcreations interactive