English version Accueil - Liens utiles - Plan du site
 Page principale
Bienvenue à Kairouan.org Imprimer l Ajouter à mes favoris l Recommander Page principale l Recherche sur le site
La henna

Aïd el Fitr I Aïd el Idha I Achoura l Abana & Tajlila l Balgha & Kontra
Burnous I Cafés I Chéchia I Chicha I Circoncision I Décès l Dialecte l El Oula Fêtes I Haïk I Hammam I Harkous l Henna l Hijama I Jebba I Jeux I Kassa
Kessoua I Kobkab I Marchandage I Mariage I Mechmoum I Mouled
Naissance I Outiya l Ramadan I Ras el Am I Sefsari I Seroual
Tagaza I Tachwiq I Tfal I Vie familiale I Yarham Zohra l Zommara

hennaHenna ou hénné. Cérémonie se déroulant surtout avant le mariage durant  laquelle on teint au henné les mains, les pieds et les cheveux des femmes. La femme qui décore au hénné est la hennana.

Le henné est un petit arbuste qui se rencontre surtout en Perse et dans les pays du Moyen Orient.

 

Ses feuilles et ses racines sont séchées puis réduites en poudre que l'on mélange avec de l'eau pour obtenir une teinture jaune rougeâtre. Celle-ci peut-être utilisée comme colorant alimentaire mais son usage le plus fréquent reste la teinture des cheveux qu'elle fortifie. Certains s'en mettent sur les ongles et sur les dents.

Les communautés orientales ont l'habitude de colorer au Henné la paume des mains (et certains des pieds) des fiancés au cours d'une soirée qui se donne généralement sept jours avant le mariage.

Le henné était à l'origine une coutume qui avait lieu surtout au Yémen. Les yéménites coloraient le corps de la mariée avec de la poudre de la mariée.
Les Égyptiens avaient également l'habitude de teindre leurs momies avec le henné

Chez les musulmanes, la pose du henné intervient après la lecture de la fatiha. Ce rite réunit exclusivement les femmes, membres de la famille ou invitées et consiste en l'application du henné dans la paume de la main de la mariée afin de lui porter bonheur dans sa future vie de femmes.

Les autres femmes présentes posent également du henné car une telle occasion est considérée comme bénéfique non seulement pour les mariés mais aussi pour tous les invités car le henné amène la "baraka".

La fête suit  généralement le mariage civil. Ce n'est pas une cérémonie religieuse, mais une façon de réjouir la future mariée, de la maquiller et de lui offrir des cadeaux. La mariée réserve en général les robes traditionnelles pour la lecture de la fatiha et la pose du henné mais porte une robe blanche lors de la cérémonie civile.

Mohamed Rebai
[email protected]

 

Haut de page
english version l accueil l contact l plan du site
© Copyright 2004-2008, www.kairouan.org - tous droits réservés
Pour toutes informations et suggestions, veuillez contacter le Webmaster
Conception et réalisation graphique : Netcreations interactive