English version Accueil - Liens utiles - Plan du site
 Page principale
Bienvenue à Kairouan.org Imprimer l Ajouter à mes favoris l Recommander Page principale l Recherche sur le site
Tourisme à Kairouan

Tourisme culturel I Archéologie & éco-tourisme I Tourisme aroma-thérapique
Tourisme de chasse I Hôtels & Resto I Circuit découverte

TOURISME DE CHASSE

chasseLa chasse en Tunisie remonte à l'antiiquité, récemment des chercheurs de l'université de kairouan ont pu découvrir des scènes de chasse à travers l'art rupestre dans les grottes de oueslatia datant de 5.000 ans environ avant nos jours (période Néolithique).

Admirez ci-contre une scène de chasse préhistorique à Aïn Khanfous (Oueslatia)


scene de chasseDes tableaux de mosaïques exposés au musée du Bardo (Tunis) datant de l'époque Romaine démontre bien l'intérêt de la chasse dans la société romaine qui avait à l'époque plusieurs fonctions : approvisionnement en viande, protection des cultures, troupeaux, et basses-cours, recherche de peaux et fourrures.

Elle peut également avoir un rôle social et être considérée comme un loisir.


Au gouvernorat de kairouan, Le sanglier et le lièvre sont les animaux les plus chassés. Viennent ensuite les oiseaux sauvages (canards, bécasses, perdrix, grives, étourneaux, cailles et tourterelles)

La saison de la chasse itervient généralement vers la fin du mois de septembre et s'achève vers la fin de novembre. Autrement dit, elle débute au moment où le gibier a atteint sa pleine phase de croissance, notamment le perdreau, dont la phase de pondaison intervient au mois de mars, après une phase d'accouplement qui peut durer quelques semaines.

lièvreLe lièvre est un animal recherché pour sa chair. Sa chasse est très prisée car considérée comme très ludique. Elle se pratique selon deux techniques : à pied avec un filet, ou à courre avec des chiens. Il est consommé principalement en ville, et devait être ainsi l'objet d'un important commerce avec la campagne.

 


Le sanglier est le gibier noble par excellence de la région de Oueslatia. Sa traque s'effectue à pied par groupe de 5 à 10 chasseurs, à l'aide d'une équipe de 12 rabatteurs.

Gibier autorisé pour la chasse

sanglierDaim "daân", Sanglier "khanzir", Lièvre "arnab", Bécasse "baqacha", Grive "tird", Etrourneau "zarzour", Alouette "kobra", Ganga unibande "kodra", Perdrix "hajla", Caille "semmana", Vanneau huppé "bibet", Pluvier "edrij", Ganga "ketaher", Palombe "el ouerchane", Pigeon biset "h'mam azrek", Tourterelle de bois "yamama abra", Tourterelle "yamama abda", Canard colvert "onk el walal", Poule d'eau "d'jaj el maâ", Foulque "Ghorra", Oie cendrée "ouezza ramadia", Canard pilet "bousboula", Becassine "chekhira", Canard milouin "el batt ahmar", Canard siffleur "essafar", Canard morillon "bou choucha", Canard sarcelle d'été "el hadhaf essayfi", Canard souchet "bou m'gharfa"

Les animaux protégés

gazelleGazelle "rym", Hyène "dhebaâ", Cerf "el ayl", Tortue grecque "soulahfat barriya", Herisson "kanfoud abdiath", Outarde "hebara", Chardonneret "bou mezayen", Verdier "khdir", Tortue d'eau "soulahfat maiya", Grenouilles "dhifdayet", Laie suité "inath khanazir", Hibou "bouma", faucon pélerin "borni", Fennec "fenc", Porc e-pic "dhorniane", Bernache du canada "ouezza canadiya", Cigogne blanche "laklak", Flamant rose "bachrouche", Goeland "nawress", Chauve-souris "khoffach", Chat sauvage "kit errimal", Gundi "gondi", Loutre "elkadaâ", Phoque "el fakma", Varan du désert "ourel essahra", Fouette queue "adhab", Caméléon "elharbaâ", Buffles "bakar ouahchi", Mouflon à manchettes "el arou", Canard fuligule nyroca "ezark lahmar", Canard tadorne casarca "balgouth", Poule sultane "el forfor orjouani", Canard erismature à tête blanche "el batt chaoual", Canard sarcelle marbrée el hadhaf marmari", Courlis à bec grêle "taytaoui".

Réglementation et taxes saison 2005-2006

L'entrée des touristes chasseurs n'est autorisée qu'entre le 25 septembre 2005 et le 29 janvier 2006 pour la chasse au sanglier, chacal, renard, mangouste et genette et entre le 25 septembre 2005 et le 23 avril 2006 pour la chasse au sanglier dans les gouvernorats de Tozeur, Kebili, Gafsa et Gabès uniquement et entre le 23 décembre 2005 et le 5 mars 2006 pour la chasse aux grives et étourneaux.

cependant la chasse par les touristes chasseurs des grives et étourneaux n'est autorisée que les vendredi, samedi et dimanche et s'arrête à 14h de l'après midi de chaque journée de chasse pour la grive.

L'introduction des munitions de chasse par les touristes chasseurs pour leurs besoins est autorisée selon la législation en vigueur à raison de (350) cartouches par chasseur aux grives et étourneaux et cinquante (50) cartouches à balles par chasseur au sanglier.

L'entrée des chiens de chasse et des appelants est interdite. De même qu'il leur interdit de se déssaisir des munitions non utilisées.

Les armes de chasse en transit doivent être détenues par les services de douane qui les restituent à leurs propriétaires 24h avant que ces derniers ne franchissent la frontière tunisienne. A cet effet, une autorisation de transit spécifiant la date et l'heure de sortie leur sera délivrée par les services frontaliers du ministère de l'intérieur.

La délivrance d'une licence de chasse touristique donne lieu à la perception par le receveur des produits domaniaux d'une redevance de cent (100) dinars pour la chasse au sanglier, chacal, renard, mangouste et genette. Pour les grives et étourneaux mille (1000) dinars pour la période du 23 décembre 2005 au 29 janvier 2006 et deux mille (2000) dinars pour la période du 03 février 2006 au 05 mars 2006.

En outre, un droit d'abattage de cent (100) dinars par sanglier abattu sur les terrains forestiers à l'exception des périmètres cités sera versé à la caisse du receveur des produits domaniaux par le chasseur concerné à la fin de chaque journée de chasse touristique.

En cas d'une chasse au sanglier par un groupe mixte de chasseurs touristes et nationaux ou résidents le droit d'abattage reste de cent (100) dinars par sanglier abattu quel que soit le tireur.

Le montant de la cotisation à verser par chasseur à l'assiciation régionale des chasseurs est fixée à 15 dinars pour les nationaux et résidents natifs de tunisie et 60 dinars pour les résidents temporaires.

Les lieux de chasse (gouvernorat, délégations, imadets..) doivent être précisés sur la licence de chasse et ne peuvent dépasser en aucun cas trois gouvernorats pour la chasse au sanglier et deux gouvernorats pour la chasse aux grives et étourneaux et ne pourront être changés qu'après accord de la direction générale des forêts.

Extrait de l'arrêté du ministre de l'agriculture et des ressources hydrauliques du 15 septembre 2005 relatif à l'organisation de la chasse pendant la saison 2005-2006.

Permis de chasse

6245 permis de chasse ont été délivrés, au cours de la saison 2005/2006, par les services régionaux des forêts contre 5695 , la saison dernière , sachant que les permis de chasse touristique sont au nombre de 794 dont plus de la moitié concerne la chasse du sanglier.
D'autre part, 1004 infractions ont été relevées, au cours de la dernière saison , qui ont donné lieu à 129 procès-verbaux alors que 875 se sont conclues par des transactions. (source le temps du 18.07.2008)

Association Régionale des Chasseurs du Gouvernorat de Kairouan
Route El Baten (près du stade Hamda Laouani) Tel : 77 227 572

Chasseurs à vos marques, le gibier a été toujours abondant dans la région de Kairouan mais attention aux réglements en vigueur.

Nous contacter pour en savoir plus sur les structures d'organisation du tourisme de chasse [email protected]

Mohamed Rebai
[email protected]

 

Haut de page
english version l accueil l contact l plan du site
© Copyright 2004-2008, www.kairouan.org - Tous droits réservés
Pour toutes informations et suggestions, veuillez contacter le Webmaster
Conception et réalisation graphique : Netcreations interactive